20 nouveaux approuvés de 3 ans à St Lô

Tous les ateliers étant terminés le stud-book Selle Français a agréé à la reproduction 20 sujets de 3 ans auxquels on ajoutera 2 sujets Eyecatcher du Borget, champion des 2 ans 2016 et Enrico de la Pomme qui avaient obtenu leur agrément l’an dernier à 2 ans. Ces 22 mâles se dirigeront dès dimanche vers le testage aux Ecuries de l’Olivier près de Saint-Lô.

On extraira de cette sélection un lot de 5 chevaux, Echo Longane (Ogrion des Champs x Carthago, Holst), Emir du Chanu (Air Jordan, Old x Papillon Rouge),Extremdream (Baloubet du Rouet x Carthago, Holst), Et lui de Hus (Balou du Rouet, Old x Diamant de Semilly) et Eldorado d’Elle (Qlassic Boimargot x Richebourg, Bwp), ce dernier ayant par ailleurs récolté des avis favorables auprès du public qui l’a détaillé et pourrait bien décrocher le titre samedi en soirée quand le classement du quinté sera dévoilé.

De ce lot d’élite il ressort la confirmation que le très promu Air Jordan jouit d’une certaine côte d’amour qui se confirme par la présence de trois agréés (El Jordan de Laye, mère Alfa d’Elle, Emir du Chanu cité plus haut et Espoir de la Vaugine), que Baloubet du Rouet (père de Balou du Rouet) reste la star des étalons du stud-book Selle Français et que la production de l’international Qlassic Boimargot pourrait bien rivaliser avec les meilleurs dans les années à venir. Que le sang de Galoubet A est un marqueur fort de l’élevage européen et particulièrement Selle Français. Quant à Carthago, Holst cité deux fois et particulièrement mis en lumière comme père du vice champion du monde Mylord Carthago, il semble aussi un gage de sérieux pour le stud-book SF. Souvent décrié mais tout de même bien présent dans le paysage de l’élevage français (beaucoup d’éleveurs de renom l’ont utilisé), L’Arc de Triomphe, Old (Landor S, Old) a un produit approuvé (Enarc des Ixes, mère For Pleasure, Han) mais signe aussi son empreinte via ses fils Quartz du Chanu, père de l’approuvé Easy Star Devil, QuinotoBois Margot, père de l’approuvé Eothymm de Kergane, et via Qlassic Boimargot (L’Arc de Triomphe, Old x Galoubet A) à l’origine de Eldorado d’Elle. L’Arc amène t’il quelque chose à l’élevage français? Une certaine souplesse? De la locomotion? De la force? Le débat reste entier.

La nouveauté réglementaire 2017 réside dans le fait qu’en plus de ces 22 approuvés, le stud-book Selle Français établit un deuxième classement (23 chevaux supplémentaires) en ajoutant une bonification lignée maternelle (spécificités génétiques). Les mâles de ce deuxième groupe bénéficieront d’un nombre de 5 cartes de saillies SF, sous condition de participation au testage. A l’issue du testage et de ses résultats, la commission du stud-book décidera les étalons obtenant leur approbation SF sans limitation du nombre de saillies.

Source: Eric Fournier l’éperon

Falcone Rouge, champion des deux ans

Le championnat du Selle Français des étalons de deux ans aura connu une nouvelle mouture cette année avec la séance de saut en liberté en nocturne qui débutait à 20h. Huit des quarante trois partants auront reçu leur agrément et le titre sera revenu à Falcone Rouge (Tyrol Rouge x Villez xx) qui est issu d’une soeur utérine de Saigon Rouge. Il s’agit d’une souche très célèbre de pur-sang ayant gagné en steeple.

« J’étais à Saint Lô et je suis heureux car Falcone a montré qu’il était un très bon cheval très typé, dans le sang, comme on les aime. Mon père aurait été heureux de le voir car c’est un cheval véritablement estampillé « Rouge ». J’ai vendu Falcone à des Allemands lorsqu’il était jeune mais j’ai encore sa mère et son père va désormais se consacrer uniquement à la reproduction chez nous après deux années sur le circuit international avec Pedro Veniss. Malheureusement, Tyrol s’était blessé poulain avec une porte de boxe et a gardé un handicap à la hanche du coup, il a évolué jusqu’en épreuve 150 mais garde un déficit qui ne lui permet pas d’évoluer dans les plus grandes épreuves du monde car les parcours ne sont pas uniquement à une main.

Il va désormais se consacrer à la monte mais uniquement avec les juments qui me plaisent. L’année où est né Falcone, il n’y avait que deux poulains issus de Tyrol et mon but n’est pas d’encaisser les chèques de 500 juments mais bien de sélectionner celles qui lui conviennent. La mère de Falcone, Nesle de la Roque xx (qui est aussi la grand-mère de l’étalon approuvé à Zangersheide Dingo Louvo), a couru un peu en course mais elle avait un style tellement parfait qu’elle perdait du temps sur les haies. Il faut savoir que 95% de l’élevage de pur-sangs se fait pour les courses de plat, l’élevage pour le steeple est infime mais il s’agit ici d’une très grande famille de gagnants avec notamment Pasquini Rouge xx ou encore Vieux Manoir. Souvent lorsqu’on met des pur-sangs sur les barres, on se rend compte que la trajectoire est plus plate mais ce n’était pas le cas avec Nesle qui sautait avec un style parfait en étant bien ronde sur les barres. Nous avons tenté de la faire saillir en pur-sang mais elle léguait sa qualité et du coup, sa production n’était pas suffisamment rapide. J’ai donc décidé de la conserver pour le saut d’obstacles et cela promet de belles choses. » réagira Xavier Leredde

Feridann de Kergane (Canturo x Hornet Rose) prendra la seconde place devant Fahrenheit de Vains (Cornet Obolensky x Qredo de Paulstra), dont la mère n’est autre que l’ancienne jument de Grand Prix Ismène du Thot qui a évolué sous la selle de Kevin Staut. Un autre fils de Cornet Obolensky issu cette fois d’une mère par Baloubet du Rouet, Follow The Music, prendra la 4ème position.

Liste des 8 nouveaux étalons agréés :
203 – Falco de Tatihou SF (Ogrion des Champs et Quenotte de Tatihou par Modesto), né chez M. Philippe Noël (50) et engagé par M. Denis Hubert (50)

211 – Filou de Hus SF (Balou du Rouet et Quindy de Kreisker par Diamant de Semilly), né à la S.A.R.L Haras de Hus (44) et engagé par M. Patrick Eveno (56)

222 – Falcone Rouge SF Originel (Tyrol Rouge et Nesle de la Roque par Villez), né chez M. Daniel Desforges & M. Xavier Leredde (50) et engagé par M. Armin Becherer (67)

226 – France Qatrvindizhuit SF (Diamant de Semilly et San Serai 2 par Contender), né et engagé par l’Elevage de Huit (12)

227 – Falcone Mouche SF Originel (Urano de Cartigny et Sigma Mouche par Papillon Rouge), né au G.A.E.C Mouche (50) et engagé par M. Mathieu Bellet (50)

229 – Feridann de Kergane SF (Canturo et Cyltzia de Kergane par Hornet Rose), né à la S.C.E.A de Kergane (56) et engagé par M. Louis Menier (56)

237 – Fahrenheit de Vains SF (Cornet Obolensky et Ismene du Thot par Qredo de Paulstra), né et engagé par M. Christian Bihl (50)

238 – Follow The Music SF (Cornet Obolensky et Deauville par Baloubet du Rouet), né chez M. Philippe Allaire (14) et engagé par M. Jean-Baptiste Racle (77) également, co-naisseur.

Source: Studforlife

Clinton s’en est allé

Le démon blanc s’en est allé. L’étalon Holsteiner Clinton (Corrado I x Masetto) est mort ce matin en Hollande au sein du team Nijhof. Avec une personnalité à part, son look de beau gosse et son caractère bien trempé, Clinton aura déclenché les passions dès son plus jeune âge. C’est sous la selle de Dirk Demeersman que Clinton aura pu exprimer tout son talent avec des hauts et des bas. Ensemble, le couple aura marqué le sport de son empreinte avec notamment une 4ème place aux Jeux Olympiques d’Athènes et une seconde place au Grand Prix d’Aix la Chapelle.
Durant toute sa carrière, Clinton aura aussi servi l’élevage belge et européen. On ne compte plus aujourd’hui ses descendants sur le circuit international même si évidemment il laisse derrière lui Cornet Obolensky, Tic Tac du Seigneur, Dame Blanche vd Arenberg et tant d’autres …

« La semaine dernière, Henk Nijhof m’a téléphoné pour m’annoncer que Clinton n’allait pas bien. Cela a été un moment difficile pour moi d’autant que j’étais sur son fils Justice au moment où mon téléphone a sonné. J’ai pris ma voiture et j’ai été le voir. Il était toujours aussi magnifique et je tiens vraiment à remercier la famille Nijhof qui a pu lui offrir une magnifique retraite. Quand je suis arrivé, il était tout propre avec un boxe magnifiquement paillé, un vétérinaire le suivait de manière quotidienne et le cheval était dans un état magnifique, on voyait qu’il était choyé comme il se doit … mais malheureusement, il avait mal aux postérieurs et c’était incurable. Ce matin, Henk m’a rappelé … je savais ce qu’il allait me dire. Ca fait mal, je suis vraiment très triste mais à la fois, je suis soulagé pour Clinton car il aura eu une très belle vie et on n’aurait pas pu le laisser souffrir. Je tiens vraiment à remercier la famille Nijhof car elle savait le lien très particulier qui nous liait Clinton et moi. Ils ont vraiment respecté cela avec beaucoup de classe. C’était vraiment gentil de leur part de me tenir au courant. Clinton, c’est le cheval de ma vie. Ce n’est même pas que le côté sportif, c’était aussi tout ce qu’il y a autour. Des souvenirs avec lui, j’y pense encore tous les jours. Il a tout fait pour moi. Il a réalisé tous les rêves que j’aurais pu avoir comme petit garçon. Je n’oublie néanmoins pas les moins bons moments que nous avons eus, ils font partie de notre histoire mais c’est sûr que les bons moments prédominent. Je suis heureux pour Clinton car il n’aura pas eu une vie triste. » glissera Dirk Demeersman.

Source: Studforlife

Disparition de l’Étalon Selle Français Originel : Cap de B’Neville

C’est attristé que nous apprenons le décès d’un grand performer international : Cap de B’Neville, né chez M. Jean-Baptiste Thiébot (50), à l’âge de 27 ans.

Finaliste à 5 et 6 ans à Fontainebleau, Cap de B’Neville est l’un des derniers porteurs du fameux sang de Starter croisé avec le sang de Prima Dona II (Quastor). Il a par la suite rejoint les écuries de Jérôme Gachignard où il brilla notamment sur des épreuves à 1m50 et sur les CSI 3* !

Nous avons pu également le voir triompher lors de la Coupe des Nations au CSIO d’Athènes où il termina à la 2ème place, en 1999.

Il continua son chemin sous la selle de Cyril Bouvard de 2005 à 2007 où il remporta la Coupe des Nations à Arezzo et le Championnat des As Junior en 2006 avant d’arriver chez ses propriétaires : David Hintzy & Laetitia Zancanaro.

Il compte de très grands produits gagnants en CSO et CCE tels que le Champion Olympique en titre, Piaf de B’Neville SFO, Jefferson III, ISO 159, sous la selle de Jean-luc Mourier et Osser Jurassien, gagnant en épreuves 1m60 sous couleurs suisses !

Toutes nos pensées vont à l’ensemble des personnes qui ont croisé son chemin !

Source: Selle Francais

L’un des meilleurs étalons du Monde, Baloubet du Rouet, nous a quitté

Ce roc d’1m70, au palmarès vertigineux, n’est ni plus ni moins tributaire des plus beaux titres sportifs : Champion Olympique individuel (JO Athènes 2004), triple vainqueur de la Finale Coupe du Monde (Helsinki 1998, Göteborg 1999, Las Vegas 2000, et par ailleurs 2ème en 2001 et 2003), deux fois vainqueur du Top Ten IJRC, Médaille de Bronze par équipe au Jeux Olympiques (Sydney 2000), ou encore victorieux d’un nombre incalculable de Grand Prix (deux fois gagnant du GP Coupe du Monde de Bercy, gagnant à Bordeaux, Genève, Rotterdam, Bruxelles…).

Ce charismatique Champion, qui fait la fierté de notre Stud-Book à travers le monde, nous a procuré de grands moments d’émotions !

Le fils de l’illustre Galoubet A SF et de Mésange du Rouet SF par Starter PS a été élevé non loin du Mont Saint Michel chez M. Louis Fardin !

Comment en est-il arrivé là ?
A 3 ans, Baloubet est présenté à Nicole et Diego Coutinho Pereira, des investisseurs Portugais, et leur coup de cœur est immédiat. En 1994, Nelson Pessoa, ami des Coutinho, est choisi pour sortir le jeune prodige. Le sorcier Brésilien passera des heures à façonner le bouillonnant étalon doré, dont l’énergie était parfois difficile à canaliser. Ils seront finalistes du Championnat du monde des 6 ans, puis Champions de France des 7 ans à Fontainebleau et finalistes aux Jeux Equestres Mondiaux de Rome. Quatre ans plus tard, Baloubet du Rouet SFO est confié au fils du cavalier Brésilien, Rodrigo Pessoa, et se constituera l’un des plus gros palmarès mondial jamais atteint. Répertorié à la 19ème place du classement des étalons établi par la WBFSH en 2009, le fils de Galoubet se voit propulsé en 2012 à la 1ère place du classement mondial grâce à la merveille Palloubet d’Halong SF 2ème Grand Prix CHIO Aix La Chapelle, Chaman 2ème cheval du monde en 2013, Napoli du Ry, Jeux Olympiques avec Simon Delestre. En 2006, les propriétaires de Baloubet mettent un terme à la carrière sportive du multiple Champion et le cheval passera par la suite 4 ans en Belgique à se consacrer à la reproduction. En 2010, il devient retraité au Portugal chez ses propriétaires ou il a passé de longs jours heureux, en compagnie de sa fidèle groom !

Un grand MERCI à ce champion pour ce magnifique parcours !

Toutes nos pensées vont à l’ensemble des personnes qui ont croisé son chemin … !

Source: Selle Francais

LES CHAMPIONNATS DU MONDE JEUNES CHEVAUX D’ERMELO

La semaine dernière se sont tenus les Championnats du Monde Jeunes Chevaux, à Ermelo. France Dressage, au nom de ses éleveurs adhérents, se réjouit des bons résultats des chevaux français et étalons labellisés représentés lors de ces épreuves ! Une enième preuve que l’élevage français de chevaux de dressage est de qualité.

– SULTAN DES PALUDS
Hongre né en France chez Pablo Bouillot, champion des 3 ans France Dressage en 2013
Ce fils de Soliman de Hus, lui-même labellisé France Dressage, a donc été sacré vice-champion du monde des 7 ans, sous la selle hollandaise de Kirsten Brouwer. Toutes nos félicitations à cet éleveur, qui est la preuve que l’élevage français du cheval de dressage est de grande qualité !

– DON MARTILLO
Etalon labellisé France Dressage (Lien vers sa fiche France Dressage)
Champion du Monde des 5 ans, avec 9,74 points, dont 10 au trot, 10 au pas et 9,2 au galop.
Ce fils du très regretté Don Juan de Hus, lui-même labellisé France Dressage, a su impressionner les juges par son énergie, sa légèreté et sa locomotion ample et régulière.

– DIAMONDGIO LTH DRESSVALUE
Etalon labellisé France Dressage (Lien vers sa fiche France Dressage)
Diamondgio n’a pas démérité et se classe 16ème de la petite finale avec 7,84 points

Don Martillo et Diamondgio sont de jeunes étalons sélectionnés par France Dressage et facteurs Selle Français.

Source: France Dressage

Le SF agrée 42 étalons de Dressage

Quarante deux étalons (jeunes et confirmés) « dotés d’une génétique haut de gamme et d’un potentiel intéressant pour la discipline du Dressage » selon l’association France Dressage viennent d’être agréés pour reproduire en Selle Français dés la saison 2017.

France Dressage présidée par Caroline Rioche et le stud-book Selle Français ont beaucoup travaillé ensemble ces derniers mois pour mettre l’accent sur une production de Selle Français de Dressage. Cette sélection de quarante deux reproducteurs agréés pour sept ans s’est faite sur recommandation de France Dressage qui a pris de nombreux contacts à l’étranger et notamment en Allemagne via Sabine Mottet qui dispose de solides connexions en Europe (Pays Bas, Danemark…). Elle a assuré le lien avec les propriétaires d’étalons. France Dressage (francedressage2015@gmail.com / Mob: 06.73.45.28.80) est le contact pour obtenir les cartes de saillie et fournir toute information sur les qualités de chaque agréé.

On note quelques étalons phares dans ces agréés à l’instar de Desperado, Kwpn (2008) issu de Vivaldi ou encore Licotus, Old (2000) fils de Likoto xx, Millennium, Trak par Easy Game ou bien Zodiac, Old(2013) par Zonik. Le programme Selle Français Dressage 2017 s’enrichit. La France produit de bons chevaux d’obstacles, a produit un champion olympique de complet. Demain elle ambitionne de compter parmi les nations européennes qui produisent pour le dressage.

Source: Eric Fournier pour l’éperon

Popstar Lozonais au haras de la Linière

L’étalon Selle Français Popstar Lozonais (Quick Star x Muguet du Manoir) va désormais se consacrer à la reproduction. Il va prendre ses quartiers au haras de la Linière aux côtés des étalons maisons Nesquick de la Linière (Quidam de Revel Beta Z x Tinka’s Boy), issu de l’internationale Heroine de Muze et le tout fraichement approuvé Obama de la Linière (Marius Claudius x Figo de Muze), issu de la souche de Fragance de Chalus.
Troisième du championnat de France des 7 ans, il se révèlera sur le circuit international sous la selle de Jérôme Guery en remportant pas moins de 7 victoires dont la grosse épreuve du samedi au CSIO de Gijon. En 2016, il continue sa moisson de victoire sous la selle de Nadège Janssen remportant notamment le derby du CSI*** du Touquet. Sa mère est une soeur utérine de l’ étalon Gentleman Platière qui a évolué au haut niveau sous la selle d’Eric Navet et de l’étalon Eros Platière.

« Depuis son plus jeune âge Popstar a gagné tant d’épreuves qu’il n’a plus rien à prouver aujourd’hui. Il nous aura apporté beaucoup de belles choses mais il est temps pour lui de se consacrer à autre chose d’autant que malgré sa faible production, ses produits commencent à faire parler de lui. Nous en avons d’ailleurs un aux écuries, Banco du Moulin qui nous semble très prometteur. » déclarera son propriétaire Steve Tinti

Source: Studforlife

Jérôme Guery s’impose à Miami !

Jérôme Guery s’est imposé à Miami avec Grand Cru vd Rozenberg (Malito de Rêve) pour la seconde étape du Global Champions Tour juste devant le cavalier des écuries Tops, Alberto Zorzi sur Cornetto K (Cornet Obolensky) alors que Nicola Philippaerts réalise également une fantastique prestation avec son jeune étalon de 9 ans Chilli Willi (Casall) qui aura été le troisième double sans faute du Grand Prix alors qu’Harrie Smolders sera le seul barragiste du Grand Prix à commettre une faute et se retrouve 4ème.
On notera néanmoins que dans l’épreuve « par équipe » qui sert de qualification (ou de première manche) pour le Grand Prix qui se court dans la foulée – même si les cavaliers peuvent aussi changer de chevaux en même temps que de déguisement pour faire le Grand Prix -, seuls 8 couples avaient réalisé le sans-faute sur les 25 qualifiés pour cette ultime épreuve.

Source: Studforlife

Casll nous pouvons trouver dans la ligne de notre hongre Chicco Mansolein Z.

Corrado du Moulin rejoint Clarbec

L’étalon holsteiner de 7 ans Corrado du Moulin (Berlin x Landadel) vient d’être acquis pour le haras de Clarbec de la famille Mégret. Frère utérin de l’étalon approuvé Centus et issu de la lignée maternelle de l’ancienne crack de McLain Ward et Toni Hassman, Goldika, il est approuvé par Zangersheide et le Selle Français. Il a débuté sa carrière sous la selle d’ Emmanuel Neyrat et vient de rejoindre la Normandie pour la suite de sa carrière. « C’est un magnifique cheval et nous pensons qu’il est promis à un grand avenir sportif » commentera Elise Mégret.

Source: Studforlife